vendredi 7 mars 2014

La culture à Nivelles est délibérément pénalisée par la Fédération Wallonie-Bruxelles !

«   Il n’est pas normal ni juste que le Centre culturel de Nivelles ne soit pas encore reconnu ! »… Cette phrase, je l’ai entendue à de nombreuses reprises  dans les milieux culturels lorsque je suis devenue échevine de la culture en 2006 !
Dès 2008, nous avons entamé une grande restructuration du Centre culturel,  de son mode de fonctionnement et de ses missions, afin que tout soit mis en conformité avec le décret de l’époque.
En 2010, un dossier important de demande de reconnaissance était remis à la Communauté française, encouragé par tous les inspecteurs avec lesquels nous avions travaillé ! Pas de chance, la Ministre a invoqué un moratoire jusqu’au nouveau décret qui devait sortir peu après… (mais d’autres centres culturels non reconnus ont pu profiter de mesures transitoires !).  Ce décret tellement attendu est enfin sorti en novembre 2013. Mais pas les arrêtés d’exécution qui ne sont toujours pas publiés ! En attendant, les différents inspecteurs qui se succèdent au fil des années nous encouragent : oui, le Centre culturel de Nivelles  mérite une reconnaissance, mais hélas, celle-ci ne pourra intervenir avant 2017 !  C’est-à-dire (si tout va bien !), minimum 7 ans après la rentrée du dossier !!!
Et entre-temps, c’est la Ville de Nivelles (et donc les citoyens) qui finance sur fonds propres tout  le projet culturel à Nivelles.
Il est ahurissant de savoir qu’un centre culturel de même ampleur en BW perçoit environ 150.000 € de subsides annuels, et Nivelles…  5000 € de petits subsides « arts et vie » grappillés çà et là !
Il faut que les Nivellois le sachent, jamais nous n’avons mérité un tel manque d’intérêt de la part de la Ministre de la Culture. Et, à l’évidence,  des personnes bien placées, qui pourraient intervenir dans le cadre d’une « opposition constructive » se sont bien gardées de le faire…
Malgré tout cela, grâce aux subsides communaux, et grâce à une équipe remarquable, le Centre culturel fonctionne bien et ne ménage pas sa peine pour continuer et amplifier ses missions et satisfaire le public nombreux.

Oui, sans aucun doute, nous attendons beaucoup d’un futur nouveau ministre de la Culture !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire